2021-12-07 Présentation de 2 projets du programme de recherche sur la culture et le numérique

Organisme : Fonds de recherche du Québec – Société et culture

Souhaitant approfondir sa réflexion quant aux mécanismes et aux actions susceptibles de soutenir l’adaptation à la culture numérique, le ministère de la Culture et des Communications s’est associé au Fonds de recherche du Québec – Société et culture pour le développement d’un programme de recherche sur la thématique de la culture et du numérique.

Présentation de projets

Les 2 derniers projets issus de ce programme, et résumés ci-dessous, seront présentés par des chercheuses universitaires lors d’une activité de transfert des connaissances le 17 décembre 2021, de 13 h à 15 h 30. La participation à l’activité est gratuite. Inscrivez-vous pour réserver votre place.

Mesure de la découvrabilité des produits musicaux et audiovisuels québécois sur les plateformes numériques, de Michèle Rioux de l’Université du Québec à Montréal

Cette recherche vise à conceptualiser et à documenter un problème important de découvrabilité des produits culturels québécois sur les plateformes transnationales. En effet, l’analyse démontre que les produits musicaux et audiovisuels québécois sur les GANAS (Google, Apple, Netflix, Amazon et Spotify) font face à d’importantes difficultés liées à leur découvrabilité. Il existe des barrières limitant leur présence, leur visibilité et leur recommandation.

Selon la chercheuse Michèle Rioux, le développement d’un indice de découvrabilité, en l’absence de données sur la consommation en ligne, est un instrument puissant pouvant avoir des retombées significatives sur l’efficacité des pratiques culturelles ainsi que sur les politiques et les réglementations en matière de culture.

Soutien au développement de démarches d’édition numérique jeunesse au Québec à partir de pratiques favorables de production, diffusion et réception, de Nathalie Lacelle de l’Université du Québec à Montréal

Cette recherche-action vise à soutenir la transformation numérique du secteur de l’édition jeunesse québécoise et à contribuer au développement d’une offre pertinente et attrayante pour les jeunes publics.

La recherche a permis de répertorier les points de rupture dans la chaîne de production, de diffusion et de réception des contenus numériques jeunesse, ainsi que les besoins spécifiques des différents partenaires qui y participent, en plus d’accompagner 14 projets numériques portés par des studios, des maisons d’édition indépendantes et des médias nationaux. Enfin, le projet a contribué à l’élaboration de recommandations concernant les milieux éditoriaux, culturels et éducatifs pour systématiser des processus favorables à la création, à la diffusion et à la distribution des contenus numériques jeunesse.

En savoir plus