112 – Numérisation et diffusion d’archives audiovisuelles de la Cinémathèque québécoise
Organisme : Cinémathèque québécoise
Description

Objectifs

  • Sauvegarder, par la numérisation et la migration, des œuvres d’art vidéo importantes pour la mémoire culturelle du Québec et constituant des trésors de l’art québécois des années 1960 à 2000;
  • Numériser des films (québécois et canadiens ou des films d’animation, ainsi que des films amateurs) dont les éléments sur pellicule sont en mauvais état et qui ne peuvent plus être projetés ou pour lesquels il ne subsiste que des éléments ou des copies extrêmement rares;
  • Favoriser l’accès aux œuvres et leur programmation par des moyens numériques;
  • Rendre disponibles à l’ensemble de la population des dossiers thématiques sur des collections et des fonds particuliers en enrichissant la section des collections en ligne de la Cinémathèque;
  • Développer des contenus numériques témoignant des activités de la Cinémathèque québécoise dans la restauration d’œuvres filmiques et vidéographiques;
  • Stimuler la consultation du site des collections de la Cinémathèque québécoise par un système de gestion de contenus audiovisuels plus performant, de nouvelles interfaces de recherche et favoriser les interventions du public par des outils d’annotation des films en ligne et une approche de données ouvertes.

Exemple

  • Numériser le fonds PRIM d’art vidéo : ce fonds vidéographique couvre une période historique importante de l’art contemporain montréalais et québécois des années 1970 à 2000. Plusieurs des artistes qui y sont représentés ont acquis une réputation importante comme cinéaste ou artiste de diverses disciplines comme François Girard, Marie Chouinard, Pierre Falardeau, Julien Poulin, la troupe LaLaLa Human Steps, Michel Lemieux, Ricardo Trogi, Louis Bélanger et Denis Chouinard. La numérisation de ce fonds permet de remettre à jour des œuvres de jeunesse ou des productions chorégraphiques et scéniques de certains des artistes et cinéastes les plus influents du Québec.
Catégories : 2017-2018, Cinéma, Cinémathèque québécoise, Nouveauté, Mémoire culturelle