Appel de projets pour la documentation et la numérisation d’éléments patrimoniaux.

2017-11-02 Appel de projets en patrimoine prolongé (24 nov.)

Organisme : Ministère de la Culture et des Communications

Le ministère de la Culture et des Communications a modifié la section « Dépenses admissibles » de la norme du programme Appel de projets pour la documentation et la numérisation d’éléments patrimoniaux. Il était précisé que « la contribution du demandeur à la réalisation de son projet doit être d’au moins 10 % du total des dépenses admissibles, dont un maximum de 5 % en services ». Il est désormais prévu que « la contribution du demandeur à la réalisation de son projet doit équivaloir à au moins 10 % du total des revenus associés au projet, dont au moins 5 % en argent ».

Compte tenu de cet ajustement, l’appel de projets est prolongé jusqu’au 24 novembre 2017 à 23 h 59.

Votre organisme prend le virage numérique? Vous voulez que le patrimoine culturel du Québec soit mieux connu et qu’il rayonne?

Vous pouvez contribuer à l’enrichissement et au partage du bien commun en répondant à l’appel de projets pour la documentation et la numérisation d’éléments patrimoniaux!

Consultez le programme pour savoir si votre projet est admissible. Vous pourrez ensuite remplir une demande d’aide financière d’ici le 24 novembre 2017.

Caractéristiques des projets recherchés

Pour être admissible, un projet doit avoir pour objectif de :

  • documenter des éléments patrimoniaux – immeubles, sites, objets, documents ou éléments du patrimoine immatériel tels que paysages, personnages, événements ou lieux (ayant un statut légal ou non) – en vue d’enrichir le Répertoire du patrimoine culturel du Québec (RPCQ);
  • produire des contenus (données textuelles) et des fichiers numériques (photos, vidéos, modélisations, etc.) permettant de représenter des éléments d’intérêt patrimonial;
  • partager, de modifier, d’utiliser, de copier, de distribuer, de remixer, d’arranger ou d’adapter ces contenus relatifs au patrimoine culturel du Québec.

Quelques précisions

  • Les organismes à but non lucratif ainsi que les municipalités, les MRC et les conseils de bande sont admissibles au programme. Seuls les organismes gouvernementaux sont exclus.
  • Les projets qui visent simplement la conversion de documents en fichiers numériques seront exclus automatiquement. Tous les fichiers produits ou reproduits devront être documentés de manière à ce que le grand public comprenne leur intérêt patrimonial.
  • La subvention accordée ne peut excéder 50 000 $ et ne doit pas représenter plus de 75 % des dépenses admissibles dans le cas des organismes et 50 % dans le cas d’une municipalité et d’un conseil de bande d’une communauté autochtone.
  • Seules les dépenses directement liées au projet sont admissibles. Le Ministère ne soutiendra pas financièrement le développement de plateformes numériques (bases de données, applications, sites Internet).
  • Les bénéficiaires d’une aide financière devront eux-mêmes intégrer dans la base de données ministérielle PIMIQ tous les contenus numériques qu’ils auront produits ou reproduits grâce à la subvention. Ces contenus seront tous diffusés au RPCQ.
  • À la fermeture du programme le 24 novembre 2017, les dossiers doivent être complets, concis, clairs et fondés sur des données exactes pour être soumis à l’évaluation.

En savoir plus